Close

Catégories de Blog

Derniers Posts

La vidéosurveillance en mileu rural
Bien qu’actuellement, en vidéosurveillance, on parle majoritairement des caméras IP WiFi pour une surveillance...
le sept. 24, 2020 | par Maxime
La nouvelle caméra espion avec une longue autonomie
Nous allons aujourd’hui parler de la nouvelle Caméra Espion Autonome WiFi que nous proposons sur notre site...
le juil. 31, 2020 | par Maxime
Les caractéristiques importantes pour choisir sa caméra
De nos jours, la vidéosurveillance est devenue une technologie accessible à tout utilisateur. Mais il est parfois...
le mai 21, 2020 | par Michel

La vidéosurveillance en mileu rural

Posté le: sept. 24, 2020 | Auteur: Maxime | Catégories: Conseils

Bien qu’actuellement, en vidéosurveillance, on parle majoritairement des caméras IP WiFi pour une surveillance efficace en milieu urbain, de nombreuses demandes concernent toujours la surveillance d’un milieu rural voire inhabité.

Par exemple, nous pouvons parler ici de la surveillance d’un terrain agricole, d’une maison secondaire, d’enclos, etc.
Pour des conditions de surveillance, nous rencontrons dans ce cas plusieurs contextes :

- La zone dispose de l’électricité et d’un WiFi très faible ;
- La zone dispose de l’électricité mais d’aucun WiFi ;
- La zone ne dispose pas d’électricité et donc d’aucun WiFi.

Nous allons voir à travers cet article qu’il existe des systèmes de surveillance adaptés à chacun de ces cas de figure.

La vidéosurveillance en mileu rural

1) Electricité et WiFi faible :

Ce cas de figure est le plus souvent observé dans le cas d’une résidence secondaire en campagne et ne disposant que d’un WiFi ADSL assez faible (c’est-à-dire moins de 1Mo/s) ;

L’avantage ici, c’est qu’en choisissant les bons équipements, vous serez en mesure de garder toujours un œil sur la zone à surveiller, à distance, via un ordinateur un smartphone ou une tablette. De plus, les systèmes de surveillance alimentés directement via une prise peuvent être très puissant et apporter une surveillance parfaite jusqu’à plus de 60m.

Voici les 2 meilleures options :

- Utiliser une caméra WiFi, mais ne pas les multiplier. Le débit internet étant faible, on est en mesure d’utiliser une caméra, mais des coupures de connexions pourront se présenter dans le cas où plusieurs caméras devront partager la connexion ;

- Utiliser un DVR : Il s’agit d’un enregistreur permettant de se connecter à des caméras filaires. Ici, les caméras sont connectées via un câble vidéo à l’enregistreur, elles ne sont donc pas dépendantes de votre WiFi. Et le gros avantage, c’est que l’enregistreur quant à lui peut se connecter en RJ45 à une box internet. Il devient donc possible de voir à distance toutes les caméras connectées en même temps sans le désavantage du nombre comme dans le premier cas. Inconvénient cependant, s’agissant de caméras filaires, il faut passer des câbles vidéo entre les caméras et le DVR.

2) Electricité et aucun WiFi :

Dans le cas où vous n’avez aucun WiFi, il faut abandonner l’idée d’avoir un accès à distance à la visualisation à distance avec smartphone, tablette ou PC. Ce sera impossible.

Dans ce cas présent, l’ensemble de la surveillance doit se faire localement, c’est-à-dire qu’il faut se rendre sur place pour consulter les enregistrements, agir sur les paramètres de surveillance, etc.

Mais malgré cet inconvénient, il est encore possible d’effectuer une surveillance de très haute qualité. Disposant de l’électricité, mettre un DVR branché à des caméras filaires comme dans le second cas présenté dans la partie précédente est tout à fait possible. Il n’y aura pas d’informations à distance, mais les enregistrements sont stockés sur disque dur auquel il est possible d’accéder sur place n’importe quand.

3) Sans électricité :

Cela se complique un peu. Dans le cas où il n’y a pas d’électricité, il faut abandonner l’idée de surveiller sur une moyenne ou longue portée comme on pouvait l’envisager dans les 2 cas précédents.

En effet, sans électricité, il faut se rabattre sur des produits fonctionnant sur batterie. Cela reste des produits très efficaces de manière générale, discrets et mobiles, mais ils ont l’inconvénient de dépendre de leur autonomie qui parfois peut être très courte (on parle d’une heure ou deux), qui ne permet pas d’enregistrement en continu, et qui utilisent un capteur de chaleur spécial les rendant inefficace au-delà de 7-8m. Les caméras chasses sont un très bon exemple du type de caméra adapté à cet environnement.

Il faut donc bien faire attention et savoir à quoi s’attendre dans ce cas. Il faut comprendre que la surveillance d’un portail à une distance de 15m par exemple est absolument impossible.

4) En Résumé ?

Finalement, il faut retenir que les besoins en vidéosurveillance sont très différents d’une personne à l’autre.
Des systèmes existent et sont toujours développés pour offrir des solutions pour tous ces cas. Mais il est crucial de savoir ce qu’il est possible de faire ou non, et ajuster les solutions.

Sur notre site CameraSurveillance.net, on retrouve la liste de tous les quelques produits auxquels cet article fait référence. En cas d’hésitation et de difficultés, il ne faut pas hésiter à contacter les conseillers afin de s’assurer de prendre un produit convenant parfaitement aux besoins demandés et d’être bien conscient des limites de chacun.

Commentaires (0)

Pas de commentaires

Ajouter commentaire

Vous devez vous connecter pour ajouter des commentaires.

Close